En effet, les 30 salariés de l'IAAT se verraient dans le meilleur des cas se voir proposé un contrat de droit public au Conseil Régional, contrat sous forme de CDD (Contrat à Durée Déterminée) d'une durée de 3 ans renouvelable :/

Au passage, vous remarquerez la souplesse remarquable de la fonction publique qui permet de réaliser ce type de contrat là où le secteur privé se le voit strictement interdit :/

En tout état de cause, cette nouvelle a créé une véritable psychose au sein du personnel, qui a pu alors penser que cette décision revêtait valeur de sanction pour la structure.

Ce dernier long week-end du 14 juillet nous a tous paru très long, dans l'attente de plus d'informations !

Par la suite, nous avons eu l'opportunité de rencontrer des représentants des services du Conseil Régional qui nous ont rassuré sur le caractère "non pernicieux" de cette démarche, les services rendus par l'association étant reconnus utiles et efficaces par tout ceux qui ont pu y avoir recours.

En effet, nous avons reçu ce lundi 18 juillet 2005 à l'IAAT le Directeur Général Adjoint des services de la région, M.François Scarbonchi, accompagné de deux de ses collaborateurs. Nous avions heureusement battu le rappel des collègues déjà partis en vacances, et nombre d'entre eux ont pris la peine de suspendre leurs congés pour nous rejoindre.

Cette rencontre a surtout permis au personnel de mieux comprendre le processus dans lequel la région souhaite nous engager, mais il faut reconnaitre aujourd'hui que nous restons complètement dans le flou quand aux échéances pour lesquels il faudrait se préparer, et sur les modalités éventuelles de nos réintégrations...

Nous rentrons en tout cas dans une période bien sombre, et nous espérons que personne ne se retrouvera "sur le carreau" suite à ces grandes manoeuvres, et avec un peu de chance, nous espérons tous que nous aurons l'opportunité d'assurer la continuité de nos missions.

En attendant, nous allons tenter de passer un été reposant et destressant pour attaquer la rentrée de septembre dans les meilleurs conditions pour affronter cette situation.

La suite dans un prochaine épisode (25/08/2005) !!!

Maj : billet du 12 septembre 2005